Bienvenue sur le site de Rand’O Rayol!

    ARRET DES RANDONNEES 26 OCTOBRE 2020

Bis Repetita

Chers amis, chers adhérents,
Une nouvelle fois la COVID-19 met fin à nos sorties. En effet le contexte sanitaire actuel ne peut nous assurer des randonnées sans risques de contamination. De ce fait nous suspendons notre programme du 4° trimestre à compter de ce jour et jusqu’à nouvel informé.


Croyez que nous en sommes désolés et ne manquerons pas de vous faire savoir dès que possible de la reprise de nos escapades.


En attendant de vous retrouver prenez soin de vous et de votre entourage.


A bientôt
Le Bureau de Rand’O Rayol

Le bureau vous dit à bientôt

Samedi 10 octobre

BALADE à PORQUEROLLES

Sous un grand soleil et dans la douceur de l’automne nous étions quatorze pour cette agréable balade dans la partie Est de Porquerolles après une traversée calme et un nombre de passagers beaucoup plus raisonnable que pendant les mois estivaux pour le bateau qui nous  a amené depuis Le Lavandou.

Découvertes de nouveaux participants, retrouvailles de la marche pour certains d’entre nous qui n’avaient pas pu randonner dans les mois passés, cette déambulation facile nous a entrainé sur tout de même une douzaine de kilomètres.

Direction fort de l’Alycastre (érigé sous Richelieu entre 1633 et 1637),  à  ce sujet je vous mets un lien pour faire connaissance avec cette légende de Porquerolles dont une interprétation due au sculpteur Miquel Barcelo accueille le visiteur à l’entrée de la fondation Carmignac. http://www.porquerolles-patrimoine.fr/digressions/alic.html

De l’esplanade du Fort (qui ne se visite pas) splendide point de vue sur la Pointe des Mèdes et la mer turquoise, puis nous avons rejoint la plage de l’Alycastre pour pique-niquer en compagnie de goélands intéressés par nos victuailles et celles  des plaisanciers au mouillage dans la crique…

Nous avons repris notre marche en direction de la plage Notre Dame où là encore Porquerolles nous a offert un point de vue magnifique.

L’Alycastre

Il était temps de rejoindre la fondation Carmignac pour découverte de cette architecture en symbiose avec son environnement et l’exposition « 10 ans de reportages – Photojournalisme ». Ces clichés poignants révèlent toute la détresse humaine des zones de combat ou autres souffrances.

Ensuite, plus léger,  visite des jardins et de leurs étonnantes statues, labyrinthe ou sculptures. Le bateau de 17 heures nous a ramené à bon port.

Etrange rencontre

Une très belle journée conviviale, dans la bonne ambiance habituelle et remplie de belles belles découvertes.

Samedi 3 octobre 2020

Les Balcons de Pramousquier

Contre toute attente, les  multiples vérifications faites  (tout au long de la semaine,  jusqu’au jour J,  d’au moins 3 sites météo qui disaient tous la même chose) ont convaincu Pascale de maintenir la randonnée, et bien lui en a pris !

9 personnes l’ont accompagnée : les 6 inscrites sur le site de la semaine varoise de randonnée pédestre étaient toutes là (dont 3 attendaient à l’église et non à la chapelle (l’église était le point GPS à priori donné par Visitvar…) et 3 compagnons de Rand’O Rayol, dont Daniel qui fermait notre marche (et encore heureux car personne ne peut être serre-fil et rattraper ce gaillard en cas de difficulté !!!)

Toute la troupe est partie à 10H depuis la Chapelle par la voie verte sous un soleil radieux. Dès la première montée,  les imperméables et autres vestes ont été mis dans les sacs ! J

Tous ont commencé à faire connaissance, et une très bonne ambiance s’est installée: on sait dorénavant tout, ou presque, de  la géographie de la Belgique et sa végétation luxuriante, de celle du territoire de Belfort, des Bouches du Rhône et aussi celle de la Londe les Maures !

Un peu de géologie (le micachiste à grenats), de la botanique (le ciste cotonneux et le ciste rugueux, l’argelas, l’arbousier et les 5 variétés de chêne de la région !) et beaucoup de plaisanteries ont rythmé notre randonnée.

Les paysages majestueux et nombreux points de vue ont enchanté tout le monde : l’orage de la veille a permis une vue magnifique,  complètement dégagée, sur la baie de Cavalière et de Pramousquier, puis plus loin sur celle de Bormes,  du tombolo de la  presqu’île de Giens. Les iles, jusqu’à Porquerolles, étaient visibles.

La montée vers le mont Biscarre et le point où nous avons déjeuner a permis à tous de voir le côté Est : le cap Lardier, Sainte Maxime, et les Voiles qui naviguaient dans la baie de St Tropez ! Magique !

Un point historique sur le débarquement de Provence et le QG du Mont Biscarre a clos le principal du dénivelé positif.

La descente a été un tout petit peu encombrée sur un bout très court non débroussaillé mais a permis à certains de repartir avec quelques micachistes à grenat dans les poches !

Nous ne nous sommes même pas mouillé les pieds ni mis de la gadoue en traversant le ruisseau de Faverolles ! Improbable après la tempête Alex passé le vendredi au Rayol !

La randonnée a pris fin à 15H45 par un petit goûter organisé par Rand’O Rayol à l’hôtel Beausite, qui  a clôturé cette superbe journée !

A bientôt de nous retrouver !

BONPORTEAU 20 SEPTEMBRE 2020

Le déluge de la nuit précédant notre reprise de randonnées automnales, nous avait fait craindre le pire, mais 21 courageux se sont tout de même engagés sur le sentier du littoral menant du Domaine du Rayol à la plage de Bonporteau et retour en ce dimanche matin.

Avant de s’élancer le petit groupe avait pu prendre des forces avec café, thé, jus de fruit et différentes viennoiseries offerts par l’association.

Afin de respecter les consignes dues à la COVID 19 plusieurs groupes ont été constitués avec des départs espacés pour respecter la distanciation physique.

Le ciel menaçant nous a offert des éclairages très différents des bleus azur, auxquels nous sommes habitués, mais tout aussi beaux. La boucle de 10 km en environ 3 heures a permis à tous de découvrir ou redécouvrir des panoramas superbes. La bonne humeur et l’entraide toujours de mise ont permis de parcourir des sentiers bien ravinés par les orages de la nuit.

Epargnés par le ciel et ses nuages menaçants  nous avons pu terminer notre randonnée sous le soleil revenu.

Un apéritif offert par l’association heureusement prévu à l’abri, la pluie s’étant de nouveau invitée, a clôturé cette première randonnée après une interruption fort longue de 6 mois.

A BIENTÔT 

Chers amis, chers adhérents,

Vous nous manquez, nous n’avons pas pu randonner ensemble ce printemps 2020, la faute en revient à la pandémie de COVID-19 et ses contraintes sanitaires et sociales. Le temps nous dure de reprendre nos escapades, toutefois il va nous falloir attendre encore quelques temps avant ces belles retrouvailles.

En effet, la randonnée telle que nous la concevons au sein de Rand’O Rayol est faite de convivialité, d’entraide et de liberté. Les mesures de distanciation physique qu’impose la prévention du risque de contamination sont très contraignantes : respect d’un espace donné entre chaque randonneur en fonction du rythme de marche et du vent….et oui du vent, le nombre restreint à 10 personnes animateur compris, le covoiturage rendu difficile avec ses obligations de désinfection   du véhicule avant et après chaque montée ne pouvant comprendre qu’un seul passager et le conducteur tous deux masqués etc, nous ont amené à reporter la reprise des sorties dans la 2° quinzaine de septembre si les conditions sanitaires le permettent.

Nous voulons que nos sorties soient les plus sécurisées possible mais non empreintes de consignes à respecter les faisant assimiler à une marche en colonne plus ou moins rigide.

Nous espérons que vous comprendrez notre point de vue. Nous nous retrouverons donc en septembre avec un petit moment de convivialité nous permettant de renouer les liens entre nous.

Profitez bien tous de ce bel été qui s’annonce, de vos familles, de la liberté retrouvée et c’est en pleine forme que nous reprendrons le chemin des collines tous ensemble.

A bientôt.

Amicalement le bureau de Rand’O Rayol.

Dimanche 8 Mars – Plage de l’Argentière – l’Estagnol  en AR – La Londe les Maures.

Nous vous invitons à une randonnée côtière sur le sentier du littoral  au départ de la Plage de l’Argentière pour relier la plage de l’Estagnol et retour, parcours de +/- 10 km. Quelques petits passages escarpés, mais de magnifiques paysages pour cela :

  • Point de Rendez-vous : Place du Pateck – Le Rayol
  • Heure de départ : 10 heures.
  • Dénivelé positif seul : 70 m
  • Durée hors pause : 3 h 30
  • Niveau : Peu difficile
  • Accompagnatrice : Pascale Voituron
  • Covoiturage jusqu’à la plage de l’Argentière : 4.50 € (Parking gratuit)
  • Pique Nique + eau + en cas à prévoir pour la journée.
  • Bâtons et chaussures de randonnée

Inscription obligatoire pour organisation et être prévenu de tout changement ou annulation : randorayol@gmail.com vendredi soir dernier délai.

Dimanche 1° Mars – Panoramique de Malatra – Le Rayol

SONY DSC

Lacez vos chaussures, réglez vos bâtons… dimanche la panoramique de Malatra vous attend et avec elle : découverte des forêts des Maures, du ruisseau du Fenouillet (pas sûr qu’il ait beaucoup d’eau), panorama  sur les îles d’Or, le Lavandou, puis le golfe de Saint Tropez jusqu’aux contreforts de l’Estérel par temps clair…..même la Corse peut être aperçue

 

  • Lieu de Rendez-vous : Le Patec  (rayol)
  • Heure de Départ : 10 h
  • Dénivelé positif seul : 500 m
  • Durée de marche hors pause : 4 h 30
  • Distance : +/-12 km
  • Niveau : Peu difficile
  • Accompagnatrice : Pascale Voituron
  • Covoiturage jusqu’au col de l’Etoile point de départ de la randonnée.
  • Pique Nique à prévoir + eau en suffisance + encas de l’après-midi
  • Chaussures et bâtons de randonnée indispensables.

marmite fenouillet

Inscription sur randorayol@gmail.com , vendredi soir dernier délai, pour être prévenu de tout changement, annulation ou autre évènement.

Dimanche 23 février – Randonnée Ste Magdeleine –

La Môle

18 au départ de l’église de La Môle pour rejoindre par une journée de grand soleil la Chapelle Ste Magdeleine.

Passages par des sentiers parfois un peu « pentus », découverte d’empreintes  « qui sait peut-être » de loup, ravissement devant une plante mystérieuse pour nos randonneurs, qui pourrait bien être une orchidée.

Arrivée à la chapelle Sainte Magdeleine (construite en pierre de basalte qui laisse supposer la présence de volcans antérieurs)  les plus courageux ont fait l’ascension du promontoire offrant une vue panoramique sur le golfe de St Tropez s’étendant jusqu’à la mer et le massif des Maures.

Ainsi de découvertes en émerveillements la boucle d’une dizaine de kilomètres a été effectuée en 3 heures de marche avec quelques pauses le temps de reprendre souffle et de faire des photos que nous vous partageons.

Retour par des sentiers sous la pinède, la petite troupe un peu fatiguée a rejoint le point de départ en fin d’après-midi  « d’hiver qui n’en est pas un ». La bonne humeur fut de mise tout au long de cette sortie.

 

 

 

Samedi 25 janvier, après l’observation des Oiseaux sur les Salins des Pesquiers,  nous sommes allés visiter le site archéologique d’Olbia.

Témoin du passé, cette cité antique, colonie forteresse fondée par les grecs de Massalia en 325 avant JC, Olbia « La Bienheureuse »,  servait de relais entre l’Orient, la Grèce, l’Etrurie et l’Espagne du Sud où les Phocéens récupèrent alors l’argent, le cuivre et l’étain, métaux indispensables à l’économie grecque.

 

De formes géographiques son plan permet une répartition égalitaire entre les familles tout en répondant aux exigences militaires de la petite forteresse.

20200125_153656

Puis Olbia devient romaine en 49 avant JC suite à la conquête des troupes de César de Marseille.  La ville réaménagée s’agrémente de thermes dont on voit encore les vestiges.

Enfin de la période médiévale (XI et XIIe siècle) on trouve les traces  d’un  prieuré bénédictin, qui sera remplacé plus tard par une abbaye cistercienne occupée par des moniales.

La redécouverte du site après des siècles d’oubli par des érudits locaux, attire l’attention de Napoléon III, qui soupçonnent l’existence d’une ville romaine nommée Pomponiana.  Des fouilles sont entreprises  qui depuis 1947  se font systématiques. Le site acquit par l’état est transféré en 2009 à la ville de Hyères  qui poursuit    un programme de consolidation et de mise en valeur.

20200125_155259_001

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous vous communiquons ci-joint le lien pour charger le programme de nos sorties 2019 modifié. En effet par suite de contraintes d’organisation certaines  sorties ont été modifiées. Par ailleurs, nous vous communiquons des informations complémentaires pour les sorties sur les îles de Port Cros et Porquerolles.
 
 
 
 
   

Littoral Gigaro (29)